A la découverte des “RegTechs”

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous demander ce qu’est une Regtech, ce nouveau mot de la famille « Tech », contraction de Réglementation et Technologie


Une RegTech, c’est quoi ? C’est un nouveau type de Fintech qui s’est spécialisé dans la résolution des problèmes liés à la multiplication des réglementations bancaires.

Leur but n’est donc pas de créer de nouveaux services, comme les plateformes de financement participatif, ou de nouvelles expériences utilisateurs, comme les banques digitales.

Les RegTechs veulent faciliter le travail des acteurs de la finance en les rendant plus efficaces face à la complexité des nouvelles réglementations.

Depuis la crise financière de 2008, les autorités ont fortement renforcé leur supervision, multipliant le nombre et la fréquence des contrôles effectués sur les banques.

Ce sujet fait l’unanimité : 9 décideurs sur 10 pensent que leurs budgets conformité vont continuer à augmenter dans les 2 prochaines années.

C’est donc bien un très gros problème pour les institutions financières qui préféreraient investir dans des services innovants pour répondre aux attentes de ses clients.


La liste des activités réglementaires est longue :

  • Renforcement de la connaissance client et de la protection des données.
  • Lutte contre le blanchiment d’argent ou les manipulations de marché
  • Les reportings toujours plus nombreux aux différentes autorités nationales.

Sur toutes ces thématiques, les problèmes à adresser sont très variés :

  • Trop de données, souvent difficilement accessibles dans les systèmes,
  • Le suivi des changements réglementaires — dont la fréquence a été multipliée par 6 depuis la crise.
  • La complexité voire le manque de clarté des règles à mettre en œuvre.

Les regtech apportent donc des solutions technologiques pour permettre aux banques de déployer des modèles industriels et automatiques :

  • Big data, cloud
  • Automatisation par les robots
  • Machine Learning ou Blockchain pour les plus récentes.

Mais l’intégration d’une Regtech par une banque n’est pas si facile.

Une Regtech, c’est une société petite, jeune. Une start-up dont l’agilité s’adapte difficilement aux cycles de décisions très longs des grands groupes. On est donc face à un réel choc des cultures.

La complexité des banques, qui attendent des solutions clefs en mains, ne permettent pas aux Regtech de proposer des modèles aussi scalables qu’espéré.

Les gains en efficacité ne sont pas si facilement atteignables.

L’opportunité vue par le métier n’est pas forcément bien acceptée par les responsables IT qui souvent préfèrent la stratégie du « build » plutôt que celle du « buy ».

Alors oui, les RegTech répondent à un réel enjeu et offrent des opportunités concrètes. Pour que l’intégration soit réussie, cela nécessite une approche appropriée pour l’adapter à la culture interne des banques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.